SFNEP

Breadcrumbs

Archives Enorme !

Archives

Enorme !

SFNEP Pr Eric FontaineEnorme, c’est énorme ! Imaginez-le prononcé par Fabrice Luchini, c’est encore plus impressionnant. Enorme est le nombre de patients dénutris hospitalisés chaque année dans les hôpitaux Français. Dites un chiffre pour voir ! Je parie que vous serez en dessous de la vérité. 

 

 

Alors combien ? En fait personne ne le sait car la dénutrition est rarement diagnostiquée. Il va donc falloir se contenter d’une estimation. Selon l’ATIH (l’agence technique de l’information sur l’hospitalisation) un peu moins de 11 millions de séjours (d’hospitalisation) on été recensés chaque année en 2011, 2012 et 2013 dans les hôpitaux et cliniques français. Si l’on retire les 11% d’hospitalisation en pédiatrie et en obstétrique, on arrive a environ 9,6 millions d’hospitalisation chaque année en services de médecine ou de chirurgie.

Dans ce type de services, le pourcentage de patients dénutris varie selon les études. En ne tenant compte que des critères anthropométriques (poids, taille, variation du poids) nous avons étudié depuis 2007, au CHU de Grenoble (2167 lits), 57 900 malades dans tous les services de médecine et de chirurgie. Parmi eux, nous avons diagnostiqué 17 353 dénutritions, ce qui fait une proportion de 29,97% de patients dénutris. Dans la réalité, le pourcentage est probablement supérieur puisque nous n’avons pas réalisé de dépistage dans les services de réanimation et que les critères anthropométriques peuvent facilement être pris en défaut, lorsque le patient ne connaît pas son poids habituel par exemple. Appliquons néanmoins ce chiffre de 30% de patients dénutri et l’on obtient 2,88 millions d’hospitalisation de malade dénutris par an en France


Toujours selon le rapport de l’ATIH, le nombre moyen de séjour par patient augmente avec l’âge avec une moyenne générale de 1,49 séjour par malade et par an. Si l’on admet qu’un malade dénutri est hospitalisé avec la même fréquence, on arrive a la conclusion que 1,9 millions de personnes dénutries sont hospitalisées chaque année. Si l’on fait l’hypothèse qu’un malade dénutri est hospitalisé plus fréquemment, par exemple 2 fois par an, on arrive au chiffre de 1,44 millions de personnes dénutries hospitalisées chaque année


Rappelons que cette estimation ne tient pas compte des hospitalisations en pédiatrie ni des personnes dénutries non-hospitalisées mais vivant en institution, et qu’elle n’est basée que sur des critères cliniques simples. Je pense honnêtement que le nombre de personnes dénutries en France est supérieur à 2 millions. Enorme, je vous avais dit, énorme…


www.nutritionclinique.fr

Un portail grand public est spécifiquement ouvert aux patients, et à leurs proches, concernés par la nutrition clinique. Il contient des informations pratiques, accessibles et validées par les experts de la SFNEP.

Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme